Présentation

La Zone-atelier Seine est l’une des 14 zones ateliers du CNRS. Elle est une des zones atelier "fleuve" avec la ZABR (bassin du Rhône), la ZAM (Moselle), la ZAL (Loire), la ZA PYGAR (Pyrennées-Garonne).

Son objectif général est de développer une vision d’ensemble du fonctionnement de ce système formé par le réseau hydrographique (dont l’estuaire et le proche côtier), le bassin versant et la société humaine qui l'investit

La zone atelier Seine a choisi comme principal fil rouge pour ses travaux, le cycle de l'eau. L'eau est un élément indispensable et partagé, aux fonctions multiples (indispensable au fonctionnement écologique des territoires, à de très nombreuses activités humaines, industrie, agriculture, alimentation des villes...).La circulation de l'eau structure le territoire étudié : influence des pollutions amont sur l’aval, inondation liée à l’imperméabilisation des sols, migration des espèces vers leurs habitats… . Il est donc un lien majeur dans le territoire bassin versant, qu'il définit. Bien entendu, de nombreuses activités humaines sont de facto territorialisées par ce lien, et la société ne s'y est pas trompée en mettant en place des structures de gestion rattachées au cycle de l'eau (Agence de l'Eau, SDAGE et SAGEs...).

Cette vision s'inscrit dans le temps long car la société a depuis longtemps modifié les paysages, l'utilisation des terres et la circulation des matières dans l'écosystème. L'étude de l'évolution du fonctionnement du système, en lien avec celui de la société, est donc d'un intérêt majeur. Elles concernent des traces laissées par ce passé qui imprègnent le milieu pour des durées très longues (morphologie, contaminations...).  Les études menées sont aussi orientées vers le futur. L’échange autour de visions d’avenir du fonctionnement du socio-écosystème permet de susciter la réflexion, et une meilleure compréhension des tendances, parfois antagonistes, visibles dans le territoire. Cohérents avec les scénarios globaux Objectifs du Développement Durable ou encore du GIEC, les scénarios peuvent être évalués par les modèles développés au sein de la Zone-Atelier à l'échelle de l'ensemble du bassin.

L’ambition des travaux menés est d’appuyer les politiques publiques, en informant sur les clefs d’une gestion cohérente du système et en s’inscrivant dans une analyse rétrospective et prospective de trajectoires socio-écologiques, sans négliger de répondre à des demandes de plus court terme. Ainsi la plupart des projets menés par la Zone-atelier Seine et ses équipes sont fortement appuyés par les différentes instances en charge de la gestion du bassin.

Pour se structurer, la Zone atelier Seine s'appuie sur 3 programmes coordonnés porteurs d'enjeux complémentaires, et s'appuient sur différents secteurs géographiques du bassin de la Seine. Des sites ateliers plus spécifiques de certains enjeux permettent de construire des projets sur le long terme à des échelles moindres. Des projets de recherche dont l'emprise ou l'envergure dépasse cette des programmes sont portés directement par la zone atelier.          

Le programme PIREN-Seine s'intéresse au fonctionnement du bassin versant 

Le programme OPUR s'intéresse spécifiquement aux milieux urbains

Le programme Seine-Aval s'intéresse à l'estuaire et à la zone côtière

programmes

plaquette
Plaquette de présentation